Assassinat du président de la CMA : Un « suspect » arrêté à l’aéroport de Bamako

Un « suspect » a été arrêté mercredi à l’aéroport de Bamako pour son implication présumée dans l’assassinat mardi du président en exercice de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA),  Sidi Brahim Ould Sidati, rapportent ce jeudi des médias maliens.

Dans la matinée du mercredi 14 avril, à l’aéroport de Bamako, parmi les passagers embarquant pour Tombouctou (localité du nord-ouest), un homme a  été interpellé par la police. L’individu est considéré comme l’un des suspects dans l’assassinat de Sidi Brahimi Ould Sidati, selon les mêmes sources.
Le « suspect est toujours entre les mains de la brigade d’investigation judiciaire. Il est plutôt jeune, de nationalité malienne, et il dirige une entreprise appartenant à son défunt père3, précisent les médias. Des proches de Sidi Brahimi Ould Sidati affirment attendre impatiemment les résultats de l’enquête en cours sur ce drame. D’autres interpellations ne sont pas à exclure et aucune piste n’est négligée: celle d’un « règlement  de comptes, la piste terroriste, ou encore les luttes d’influence dans la région de Tombouctou », a-t-on fait savoir de mêmes sources.
D’après plusieurs observateurs, ce sont des « ennemis de la paix » qui ont commis ou commandité l’assassinat du président de la CMA.  Sidi Brahim Ould Sidati a été assassiné à la suite d’une « attaque perpétrée mardi 13 avril 2021 à Bamako par deux individus armés non identifiés », avait annoncé mardi sur les réseaux sociaux Almou Ag Mohamed, porte-parole de la CMA, signataire de  l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.