CRB: Qui pour succéder à Amara ?

Comme chacun le sait, Charaf-Eddine Amara est depuis jeudi dernier le nouveau président de la Fédération algérienne de football pour un mandat olympique de quatre ans (2021-2025).

Unique candidat en lice, l’homme âgé de 57 ans a obtenu 75 voix sur les 88 voix des membres de l’Assemblée générale ayant participé à ce vote à bulletin secret, soit 85% des suffrages. Comme le cumul de fonctions est interdit par la loi, que ce soit pour le poste de président ou de simple élu, comme le stipule la circulaire adressée par le MJS aux fédérations, ligues et clubs sportifs, en date du 18 septembre 2020 relative à la mise en œuvre des dispositions du décret 340-15 du 28 décembre 2015 relatif au non-cumul entre la responsabilité exécutive et élective et la responsabilité administrative au sein des structures d’organisation et d’animation sportives, le PDG du groupe Madar-Holding va donc devoir quitter son poste de président du CR Belouizdad qu’il occupe depuis le mois de novembre 2018.Pour rappel, l’article 7 du décret exécutif 340-15 précise que «Tout candidat ou postulant au poste de président ou membre élu d’un bureau exécutif de fédération, ligue ou club sportif doit joindre à son dossier de candidature déposé auprès de l’organe chargé de la préparation et de l’organisation des élections, selon le cas : un engagement écrit à démissionner de sa fonction élective initiale dans les 30 jours qui suivent la date de son élection dans la nouvelle fonction pour ce qui concerne tout membre d’une fédération, ligue ou club sportif concerné par l’interdiction de cumul». D’où l’interrogation chez les supporters belouizdadis, de plus en plus curieux de connaître le nom du futur président qui aura à diriger le club de Laâqiba dans l’avenir.A ce titre, on vient d’apprendre que Charaf-Eddine Amara va réunir dans les tous prochains jours les six actionnaires et membres du conseil d’administration de la SSPA/CRB Athlétic parmi lesquels Karim Chetouf et Réda Malek qui détiennent respectivement 8% et 1% des actions afin, justement, de designer qui va lui succéder aux commandes de la formation de la capitale.
Dans l’entourage du club belouizdadi, on évoque le nom de l’une des légendes du football algérien, Mustapha Dahleb qui avait porté le maillot du Chabab dans les années 70 (de 1971 à 1973), d’autant que le directeur général du CRB et n°2 du groupe Madar-Holding, Chérif Hachichi serait, nous dit-on, appelé à intégrer prochainement l’équipe dirigeante de Charaf-Eddine Amara au sein de l’instance fédérale. En tout cas, quel que soit son identité, le nouveau patron du Chabab aura pour mission de préserver cette belle dynamique de succès qu’a connu le CRB depuis l’arrivée du groupe Madar-Holdings aux commandes avec à la clé trois titres (1 championnat, 1 coupe d’Algérie et 1 super-coupe d’Algérie) et continuer à faire avancer le club dans la direction du professionnalisme et le rendre l’un des meilleurs sur le plan continental.
Mehdi F.