Tizi-Ouzou: Des travailleurs de l’ETRHB réclament leurs salaires

Privés de salaires depuis des mois, de nombreux travailleurs du groupe privé ETRHB ont, une nouvelle fois, investi la rue pour s’en remettre au wali. Ils ont battu le pavé depuis le siège de leur entreprise gérée par un administrateur désigné par le tribunal administratif situé à la sortie Est de la ville jusqu’au bâtiment de la wilaya, en passant par les rues principales de la ville. Outre le paiement de leurs salaires, ils ont dénoncé la gestion de l’administrateur «englué dans l’immobilisme et qui ne tient pas ses promesses», pour reprendre les mots de l’un des protestataires. «Pourquoi les blocages et le gel des chantiers et autres projets structurants dont l’ETRHB est engagée», s’emporte un autre. Selon un représentant des travailleurs, les employés se sont retrouvés, du jour au lendemain, dans le dénuement et la précarité. Pour lui, une telle situation ne sert ni l’entreprise ni l’économie nationale qui voit de nombreux projets de développement retardés.
Rachid Hammoutène