Décès de l’ancien ministre des Finances Abderrahmane Benkhalfa

L’ancien ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa est décédé, vendredi matin, à l’hopital Militaire de Ain Naadja à Alger à l’âge de 72 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Le défunt sera inhumé après la prière d’El Asr à Dely Ibrahim (Alger), selon la même source.

Abderrahmane Benkhalfa a occupé le poste de ministre des Finances du 14 mai 2015 au 11 juin 2016.

Fin avril 2020, il est nommé envoyé spécial de l’Union africaine (UA) par le président de l’UA, Cyril Ramaphosa, président de la République d’Afrique du sud, sur proposition du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Au cours de sa carrière professionnelle, le défunt a occupé plusieurs postes dont ingénieur consultant à l’Institut national de la productivité et du développement industriel (INPED), haut responsable dans le secteur de l’hydraulique et de l’équipement et directeur central au ministère de la pêche et des ressources halieutiques en 1993.

En 2004, Abderrahmane Benkhalfa devient délégué général de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers d’Algérie (ABEF), ainsi que membre du Conseil de la Monnaie et du Crédit à la Banque d’Algérie.

En 2005, il est nommé secrétaire général de l’Union des banques maghrébines (UBM).

APS