Routine et passe-temps, des rituels exposés sur la toile

Comment se réveiller à l’heure du S’hour ? Comment faire la prière d’El Fadjr, comment rester éveillé à l’aube à lire le Coran ? Que faut-il manger ? Comment aménager son temps pendant le mois sacré ? Sont autant de questions qui traversent l’esprit des jeûneurs.

Se sont beaucoup plus les ménagères qui se plaignent et qui sont toujours à la recherche de la recette miracle, qui leur permet de concilier leur travail, leurs fourneaux et leur vie de famille durant le mois de Ramadan. La solution est là, il suffit juste de choisir la bonne adresse sur la toile et adhérer aux groupes féminins ou mixtes pour échanger sa routine, et trouver la solution auprès des autres abonnés. Les ménagères trouvent leurs comptes. Tous les jours, elles postent des publications sur leur routine. Des photos sont prises à la maison en plein remue-ménage. Les abonnées peuvent voir toute sorte de rituel y compris dans la cuisine quelques minutes avant le repas, la chambre des enfants en chantier, les rangements et autres, à l’exemple des astuces de nettoyage, les produits les plus en vogue, le dressage de table et les recettes faciles pour les retardataires.D’autres préfèrent partager leur journée à l’extérieur. Les voilà en train d’alimenter leur story avec des lives aux marchés de fruits et légumes, les magasins de vaisselle, ils postent leurs nouveaux achats et proposent même des marques et les coins où les consommateurs peuvent dénicher une bonne affaire. Facebook est devenu une vitrine où la routine de chacun est exposée devant un large public. Il y a ceux qui conseillent, ceux qui rejoignent le groupe et partagent à leur tour leur quotidien, pendant que d’autres apportent des critiques et appellent à la discrétion. Chacun son avis, chacun comment il perçoit la situation. Ce qui est certain, c’est que cette pratique d’échanger sa journée, sa routine, est devenue un véritable phénomène de société auquel participe beaucoup de personnes à la recherche de la meilleure façon de passer son temps.
Rym Harhoura