Soirées du TNA : Pièces de théâtre et rencontres virtuelles

Le Théâtre national algérien, Mahieddine Bachtarzi, ne sera pas, pour la seconde année consécutive, le point de ralliement des férus du quatrième art qui, d’habitude, viennent y suivre des pièces ou des récitals de musique. Pour autant l’établissement ne sera pas totalement inactif.

Son  programme d’activités pour le mois de Ramadhan  comprend des représentations théâtrales, des débats et même des rencontres littéraires. Mais tout se déroulera exclusivement en ligne en raison de la pandémie de coronavirus et des horaires du confinement qui débute à minuit. Les rendez-vous quotidiens sur la chaîne du Théâtre national via YouTube se prolongeront jusqu’au 9 mai prochain. Les  usagers  de l’Internet de tous âges, par un simple clic, peuvent suivre et programmer des pièces pour adultes diffusées entre  18h et 2h du matin. Pour les pièces proposées figurent «Louâbat al âarch» du théâtre régional de Guelma, «Khatini» du  théâtre régional de Mostaganem, le «Cinquième mur» du théâtre régional de Sidi Bel Abbès, «Al Safaka» du théâtre régional de Tizi Ouzou et «Nestanaou fel Haït» de l’association culturelle Numidie de Bordj Bou Arreridj, «Chkoun yakhdâa Chkoun» du théâtre régional de Skikda, « Aramil» du théâtre régional de Constantine, «Skoura» du théâtre régional d’Annaba, «Arlequin, serviteur des deux maîtres» du théâtre régional d’Oran) et « Zaoeuch » Théâtre national algérien (TNA). La plupart d’entre elles ont été jouées et pour certaines primées lors du dernier festival du théâtre professionnel.
Pour le jeune public, le TNA a annoncé la programmation de trois pièces, en l’occurrence «Sadik El Bay’a», «Jill Internet» et «Boufertetou et le miel»  entre 15h et 20h.D’autre part, les amateurs de réflexion et de discussion pourront suivre des sujets liés au quatrième art qui seront animés par des académiciens et universitaires, des critiques littéraires et des professionnels à travers 7 rencontres scientifiques dans le cadre de son forum  «Hamzat Wasl» (trait d’union). Les rencontres aborderont des thèmes tels que «L’histoire du théâtre algérien», «Questions sur l’écriture théâtrale», «L’expérience de la mise en scène théâtrale en Algérie», «La formation dans le théâtre algérien», «La critique théâtrale en Algérie», «Le théâtre pour enfants» et «L’impact des institutions et des festivals sur le théâtre algérien». Ces rencontres  seront diffusées tous les dimanches et jeudis à 22h tout au long du mois sacré. Ces rencontres s’ajoutent aux quatre émissions littéraires organisées dans le cadre du «Forum du Théâtre national algérien» programmé tous les mercredis aux mêmes heures. Le forum abordera notamment «Les mécanismes et outils adéquats pour la commercialisation du produit théâtral» avec la journaliste Kenza Mebarki. Le professeur Djazia Fergani évoquera «Les méthodes modernes de la critique théâtrale» et Leila Ben Aicha abordera  «La théâtralisation du roman en Algérie».
H. Metref