Dr Lyes Merabet, président du SNPSP: «Durant le Ramadhan, je deviens encore plus calme» 

Dans cet entretien, le Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) revient sur le jeûne durant le mois sacré en invitant les citoyens à être plus vigilants en évitant les déplacements inutiles et les rassemblements.  

 

Jeûner en temps de la Covid-19 a-t-il un impact sur vous ? 
Non pas vraiment surtout. Nous avons constaté un certain laisser-aller de la part des citoyens et je ne peux que dénoncer ces comportements après ce relâchement et je crois que les gens oublient que nous sommes en situation de crise sanitaire. On a tendance à croire que la pandémie et derrière nous et j’espère qu’il n’aura pas de conséquence sur le nombre contaminations.  Je comprends que les gens aiment se partager des repas et de passer la soirée avec leurs proches mais faudrait patienter encore pour retrouver la vie d’avant et d’éviter les déplacements inutiles comme les aller-retour aux marchés. Il faut rompre avec les mauvaises habitudes pour éviter une autre vague de contaminations.
La communauté musulmane jeûne pour la deuxième année dans le contexte de la pandémie de la Covid-19, y a-t-il un changement pour vous par rapport aux années précédentes ?
Pour moi, rien n’a changé. Les praticiens de la santé sont toujours mobilisés sur le terrain que ce soit en temps de pandémie ou en temps normal. Durant ce mois sacré, je fais en sorte de bien organiser mon travail, mes activités syndicales et d’assister aux réunions programmées. Je m’organise aussi par rapport à d’autres activités comme par exemple assister aux rencontres scientifiques et réunions par visioconférence. Mon seul souci durant le Ramadhan n’impacte pas mon travail, mon seul problème est que je prends un peu de poids. Déjà de nature calme en ce mois je deviens encore plus calme puisque je ne suis pas fumeur ni grand buveur de café donc rien ne change pour moi. Je profite de cet entretien pour, en tant que médecin, inviter les fumeurs à arrêter le tabac qui est une intoxication qui détruit leur santé et celle de leur entourage (les fumeurs passifs) notamment les enfants. Stopper de fumer permet de préserver sa santé et de faire des économies importantes.
 
Que représente le Ramadhan pour vous ?
Le mois de Ramadhan est une occasion de se réunir avec la famille autour de la même table.  En ce qui concerne la qualité des repas, j’essaie de prendre une alimentation équilibrée et de ne pas se plonger dans les excès comme les confiseries, jus industriels et boissons gazeuses. Tous ces produits contiennent des pourcentages très élevés de sucre, des additifs et des colorants ce qui représente un réel danger pour la santé et toutes les études prouvent les effets que ces produits causent pour la santé. Je rappelle que l’Organisation mondiale de la santé a tiré la sonnette d’alarme sur les effets néfastes de consommer des aliments trop gras, trop sucrés et trop salés. Par ailleurs, j’encourage les gens à faire de jus maison puisqu’il y a encore des oranges, des citrons et autres fruits de saison.
Entretien réalisé par Samira Belabed