Abdelatif Mrah filme les zaouias

«Voyage au cœur des zaouïa d’Algérie» est le titre du film-documentaire de Abdelatif Mrah, qui a été projeté, dans la soirée de samedi dernier, au centre des études andalouses de Tlemcen.

Le film, d’une durée de 1 heure 42 mn, évoque l’essor des  confréries islamiques dans tous les pays musulmans, en particulier dans ceux d’Afrique du Nord où les zaouïas ont joué un rôle déterminant dans l’islamisation des populations et la diffusion du soufisme qui a imprégné la vie quotidienne. Selon le réalisateur, «l’Algérie tout entière a connu un fort mouvement de ces confréries, notamment dans les régions de la Saoura et du Touat. «Les confréries, les zaouïas dans ces territoires ont su perpétuer leur vocation originelle malgré l’émergence de nouvelles références socioculturelles depuis l’indépendance de l’Algérie diffusées notamment par l’école», a-t-il soutenu. Mrah, qui a interrogé dans son film de nombreux chercheurs, s’attarde sur la mobilité des étudiants en quête de savoir dans la région saharienne. Son œuvre témoigne de l’importance culturelle de ces espaces de socialisation où les échelles de mobilité diffèrent d’une zaouïa à une autre en fonction de son histoire, de sa doctrine, de moyens financiers et du poids spirituel de son cheikh. Le public a pu découvrir dans le film l’ancrage profond dans l’environnement culturel, spatial et social des zaouïas et les valeurs qu’elles véhiculent. Le film a plongé le spectateur dans un univers de spiritualité.
Mohamed Medjahdi