Goudjil rend hommage au défunt Ali Yahia Abdenour

Le président du Conseil de la nation, Salah  Goudjil a adressé un message de condoléances à la famille de l’avocat et moudjahid, le regretté Ali Yahia Abdenour, décédé ce dimanche à l’âge de 100 ans, dans lequel il a affirmé que l’Algérie perd avec sa disparition « une sommité en matière de militantisme pour les droits de l’Homme et un  moudjahid fidèle ».

« C’est avec une profonde tristesse et affliction que j’ai appris la nouvelle du décès du frère moudjahid, ministre, avocat et militant des droits de l’Homme, le regretté Ali Yahia Abdenour, qu’Allah ait son âme, après une vie jalonnée de don de soi et de lutte », a écrit M. Goudjil dans son message. « Avec la disparition de Si Abdenour, l’Algérie perd une sommité en matière de militantisme pour les droits de l’Homme et un moudjahid fidèle qui avait rejoint, à la fleur de l’âge, le grand djihad », a indiqué M. Goudjil.
Le défunt a ainsi puisé une longue expérience de son militantisme au sein des rangs du mouvement national et de la Glorieuse Révolution du 1e  Novembre», a-t-il ajouté. Une expérience qui lui a permis d’employer ces capacités dont Allah l’a  gratifiées après l’indépendance, dans les différents postes supérieurs qu’il a occupés et les missions dont il s’est pleinement acquittées avec ses compagnons, alors qu’ils édifiaient l’Etat de l’Algérie indépendante», a estimé le Président du Conseil de la nation. En cette douloureuse épreuve face à laquelle le croyant ne peut que se  résigner à la volonté d’Allah, je ne peux que vous présenter, à tous les membres de votre aimable famille et à vos proches ainsi qu’à ses compagnons et à tous les défenseurs des droits de l’Homme, mes condoléances les plus sincères».
L’Algérie fait ses adieux au doyen de ses militants des droits de l’Homme, qui a laissé en legs une bonne réputation et de bonnes actions», a affirmé M. Goudjil. Tout en vous exprimant en mon nom personnel et au nom des membres du Conseil de la Nation, ma profonde sympathie et compassion, je prie Allah Tout-puissant d’accorder au défunt Sa Sainte miséricorde et de l’accueillir en Son Vaste paradis, en ce mois béni de Ramadhan et de nous prêter tous, réconfort et patience », a-t-il conclu son message.