Cap sur le développement durable

 

La réalité intrinsèque du développement durable maîtrisé se conçoit aisément dans les acquis réalisés dans la consécration des droits politiques, économiques, sociaux et culturels. En leader incontesté, trônant depuis une décennie dans la région, l’Algérie des réformes peut se prévaloir des avancées incontestables dans la voie du renouveau. Elle se fonde sur le choix d’un nouveau mode de gouvernance attaché à favoriser l’émergence d’une économie diversifiée, compétitive et créatrice d’emplois et de richesses nationales, en rupture totale avec l’ère de la rente et de la dépendance aux hydrocarbures. Forte d’un marché attractif et des potentialités riches et diversifiées, la nouvelle Algérie, pleinement engagée dans la construction d’une véritable démocratie, a tous les atouts pour réussir le décollage économique. Inscrite dans le plan d’action du gouvernement, cette priorité dicte un engagement résolu pour consolider les droits fondamentaux en matière de libertés publiques et  des besoins sociaux. «Ce plan d’action, raffermi par la consolidation de l’Etat de droit, à travers l’adoption de la révision de la Constitution du 1er novembre 2020, est fondée essentiellement sur une approche budgétaire rénovée et une perspective de diversification et de transformation de l’économie qui ambitionne de l’ancrer à l’horizon 2030 sur la voie de l’émergence», a souligné le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, dans son avant-propos publié à l’occasion de la présentation du bilan annuel 2020 des Nations unies portant sur les objectifs du développement durable. Au service des citoyens, impliqués dans le changement à tous les niveaux, l’Algérie nouvelle accorde un intérêt particulier à l’amélioration des conditions de vie et l’accès équitable au logement, à l’alimentation en eau potable et à l’éducation, tout particulièrement dans les zones d’ombre qui ont longtemps souffert de la discrimination et de la marginalisation. Tous ses efforts caractérisent une volonté inébranlable de garantir une vie digne et décente pour tous. A la faveur d’une pandémie ravageuse, le combat uni et solidaire a permis à l’Algérie de résister victorieusement à une crise aux conséquences sociales et économiques désastreuses. Erigée en modèle de réussite, l’expérience algérienne se légitime par la quête d’une «réponse multilatérale, coordonnée et résiliente», revendiquée par le ministre des Affaires étrangères appelant à une solidarité internationale renouvelée avec les plus démunis. La bonne santé et le bien-être collectif est assurément un objectif central du développement durable que l’Algérie a placé au-dessus de toutes les considérations, à l’heure du repli sur soi et de l’égoïsme des pays les plus riches de la planète.

Horizons