Djerad évoque les longues étapes de militantisme du regretté Ali Yahia Abdenour

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a adressé  un message de condoléances à la famille du moudjahid et militant des droits de l’Homme Ali Yahia Abdenour, décédé ce dimanche à l’âge de 100 ans, dans lequel il a mis en avant « les longues étapes de militantisme » qui ont jalonné sa vie.

 « C’est avec une immense affliction que j’ai appris le décès du moudjahid et militant des droits de l’Homme Ali Yahia Abdenour, après de longues  étapes de militantisme, entamées dans les rangs du Mouvement national », a écrit M. Djerad dans son message de condoléances, rappelant que « le défunt avait occupé, après l’indépendance plusieurs fonctions ministérielles et s’était engagé dans l’action syndicale pour se consacrer, par la suite, à la défense des droits de l’Homme ».
« En partageant votre douleurs en cette pénible circonstance, je tiens à vous exprimer, et à travers vous à l’ensemble de ses proches, compagnons de lutte et collègues dans le corps des avocats, mes sincères condoléances et toute ma compassion, priant Allah, Tout-Puissant, de l’accueillir en Son vaste paradis et de combler les siens de patience et de courage », a-t-il conclu.