JSK : Les Canaris avertissent le NAPSA

En allant étriller chez lui l’USMBA sur le score sans appel de 5- 0 avec un hatrick du libyen Tubal, la JSK a frappé les esprits.

Dans ce match intervenant dans un climat délétère alimenté par les réseaux sociaux, les Kabyles l’ont mené à leur guise. D’après les images de lives sur les réseaux sociaux, l’ENTV boudant les matches en ce mois de Ramadhan, la JSK avait fait preuve d’une aisance pour ne pas dire d’une insolence sur le terrain. Au point où, en seconde période, il n’y avait que ses joueurs sur le terrain. La formation Belabéssienne s’étant complètement effondrée. Les hommes de Lavagne, bien qu’ils aient évolué avec la jeune garde, ont donné la pleine mesure de leur talent. D’ailleurs  le coach avait fait dans le turnover en mettant au repos ou sur le banc de nombreux cadres comme Benabdi, Bencherifa, Benchaïra et Aït-Abdeslam, les trois derniers rentrant en cours de jeu. Il faut remonter à l’année 2018, plus exactement au 16.09.2018, pour retrouver une victoire aussi large de la JSK hors de ses bases. Elle le fut contre le MCA au stade de Saint-Eugène pour les nostalgiques. Ce déroulé de la JSK dénotant que l’équipe reste sur son nuage et surtout sur cette courbe ascendante qui lui permet d’aborder de la meilleure manière qui soit l’ultime match de la phase de poule de la coupe de la CAF face au Napsa Stars de Lusaka prévu ce mercredi au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou. Après avoir ainsi terminé en force la phase aller en montant momentanément sur le podium à la 3ème place, les Kabyles veulent aussi finir la phase de poule avec une victoire qui leur assurera la première place qui leur évitera les gros bras (RAJA, Orlando Pirates et CSSfax, éventuellement) en 1/4 de finale. Les Kabyles veulent donc terminer le mois d’avril euphoriques.
 Les Zambiens depuis dimanche à Tizi-Ouzou
Une équipe zambienne qui se trouve déjà à Tizi-Ouzou. En effet les Zambiens sont arrivés à Tizi-Ouzou le dimanche soir vers 19 heures par vol spécial Lusaka-Alger via Garoua (Cameroun) pour une escale technique d’une heure. La délégation est forte de 50 personnes dont 23 joueurs. Elle est hébergée à l’hôtel Ithourar. Après le dîner, elle a effectué une séance d’entraînement à 22 heures au stade de Draa-Ben-Khedda sous la houlette de son coach l’égyptien Mohamed Fehmi. Enfin, il faut savoir que NAPSA STARS fondé en 1969 veut dire : «National Pension Scheme Authority Stars» ou L’Autorité nationale des régimes de retraite. C’est en quelque sorte notre Caisse Nationale des Retraités. Mais dont les joueurs sont loin d’être des retraités.
Rachid Hammoutène