Tournoi de football des JO-2021 : Aucun arbitre algérien n’est retenu

La Commission des arbitres de la Fifa a dévoilé une liste de 99 referees (25 arbitres centraux, 50 arbitres assistants, 20 officiels de match vidéo et quatre arbitres de soutien) issus de 51 pays sélectionnés pour officier lors du tournoi de football des Jeux olympiques de Tokyo (prévus du 23 juillet au 8 août 2021).

14 Africains issus de 13 pays en font partie mais curieusement, point d’Algériens. Déjà absent à Rio de Janeiro en 2016, le corps arbitral algérien va encore manquer le prochain rendez-vous olympique. Pourtant, l’arbitrage algérien a une bonne réputation au niveau africain et même mondial en témoignent les sorties honorables de Mehdi Abid Charef, désigné meilleur arbitre africain en 2017 et son assistant Abdelhak Etchiali lors du Mondial 2018 en Russie. L’on se souvient également de la prestation de premier ordre fournie par Djamel Haimoudi à l’issue de la coupe du monde 2014 disputée au Brésil où il avait dirigé de main de maître le match de classement pour la troisième place entre le Brésil et les Pays-Bas. L’arbitrage africain sera représenté à Tokyo par les directeurs de jeu Salima Mukansanga (Rwanda) et Tessema Bamlak (Ethiopie), les arbitres assistants Gilbert Cheruiyot (Kenya), Ibrahim Mohamed (Soudan), Kwimbira Bernadettar (Malawi), Makasini Tevta (Togo), Marengula Arsenio (Mozambique), Njorge Mary (Kenya), ainsi que les arbitres assistants vidéo Mohamed Ashour Mahmoud (Egypte) et Zourak Adil (Maroc) et le Nigérian Madu. Les 99 arbitres retenus par la commission des arbitres de la Fifa vont être suivis dans la préparation de cette compétition. «La préparation des officiels de match retenus pour ces compétitions de premier plan fera l’objet d’un suivi régulier et minutieux, avant et pendant les Jeux olympiques. Une équipe d’entraîneurs techniques comprenant des instructeurs de la Fifa pour les arbitres et les arbitres assistants vidéo (VAR),des préparateurs physiques, des physiothérapeutes et des scientifiques du sport, afin de fournir aux arbitres, aux arbitres assistants et aux arbitres assistants vidéo la meilleure préparation et le meilleur soutien possible», indique la Fifa sur son site. Pour la première fois, la VAR sera utilisée dans une compétition olympique. Un tournant décisif pour les officiels de match dans la perspective de la Coupe du Monde de la Fifa, Qatar 2022 et de la Coupe du Monde Féminine de la Fifa, Australie/Nouvelle-Zélande 2023.
Mehdi F.