Tchad: Le président de l’UA pour un retour rapide à «l’ordre démocratique»

Le président congolais Félix Tshisekedi, président en exercice de l’Union africaine (UA), a appelé ce mardi les autorités tchadiennes à « très vite revenir à l’ordre démocratique », une semaine après la mort du président Idriss Déby, remplacé au pouvoir par le Conseil militaire de transition (CMT). 

« Nous soutenons évidemment la stabilité actuelle à condition qu’elle aille très vite vers la consolidation de la démocratie », a indiqué à Paris le président de la République démocratique du Congo, qui s’exprimait aux côtés de son homologue français Emmanuel Macron. Pour sa part, le président Macron a condamné « avec la plus grande fermeté  la répression » au Tchad, où au moins deux personnes ont été tuées ce mardi dans des manifestations contre les militaires au pouvoir.
Il a également indiqué que la France soutenait une « transition pacifique, démocratique et inclusive » au Tchad. Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé mardi dernier des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des  combats contre des attaques rebelles dans le nord durant le week-end dernier. Le CMT, mis en place après le décès de Deby, remettra le pouvoir à un  gouvernement civil après des élections libres et démocratiques dans un délai de 18 mois, avait indiqué son vice-président le général Djimadoum  Tiraïna dans un message publié sur le site de la présidence.