Tipasa : Le pain représente 8,5% des ordures collectées  

Les dernières statistiques rendues publiques par l’Epic de gestion des centres d’enfouissement technique (CET) de la wilaya de Tipasa font état, rien que pour la journée du 25 avril dernier, correspondant au 13ejour du mois de Ramadhan, de près de cinq tonnes de pain rassis jetées dans les ordures et acheminées vers les CET.

Cette quantité correspond, plus ou moins, à la moyenne quotidienne calculée durant les dix premiers jours du Ramadhan. En effet, la même source a révélé que plus de 40,33 tonnes de pain entrent dans la composition des déchets traités par les CET. Au cours de la même période, il a été procédé au traitement d’un volume de déchets estimé à plus de 4.749 tonnes. Ainsi, le pourcentage du pain jeté par rapport au volume des ordures collectées dans les CET à Tipasa durant ces dix premiers jours est estimé  à 8,5%. «Afin d’éviter qu’on mélange le pain avec d’autres déchets, l’Epic de wilaya, qui a à sa charge la collecte des ordures à Tipasa et Fouka, a installé des bacs de couleur blanche dans tous les quartiers des deux villes pour y entreposer du pain non consommé», avait indiqué, au début du mois de Ramadhan, un responsable de la sensibilisation et de la communication au niveau de l’Epic de gestion des CET à Tipasa, Nour el Houda Djidjli. «En attendant l’éradication de ce phénomène de gaspillage, mettre le pain rassis dans des sacs distincts doit devenir un réflexe. Dans mon quartier, de nombreuses familles font déjà ce tri», confie un habitant de Hadjout.
A . L.