Groupes et pages de vente Facebook : Le nouveau marché favori des Algériens

Les ventes à domicile se multiplient durant le mois de Ramadhan. Électronique, électroménager ou accessoires et prêt-à-porter, le choix est multiple. Dernièrement, même les bouchers, épiciers et vendeurs de fruits et légumes s’affichent sur le réseau. Des pages entières voient le jour, avec à l’honneur une promesse de services professionnels.

Les réseaux sociaux sont devenus une belle opportunité professionnelle pour les commerçants qui sortent de l’ombre. Produits alimentaires, légumineuses ou encore limonades et eaux minérales se livrent jusqu’au pas de la porte. Face à fort choix chez de nombreuses épiceries présentes sur le réseau, il est également possible de faire toutes ses courses, sans quitter son domicile. Le paiement se fera à la livraison. L’épicerie «Follow me» de Meissonnier annoncent ouvrir boutique de 8 heures à 19 heures, du samedi au jeudi. Il serait alors possible de passer commande par téléphone ou via la messagerie instantanée. Les frais de livraison sur Alger sont de 300 dinars, tandis que les alentours de la capitale sont fixés à 600 dinars. Durant le mois de Ramadhan, le commerçant poste régulièrement des photos de produits phares qu’il voudrait mettre en avant. Des flans en différentes saveurs jusqu’aux jus et limonades, tout y est répertorié. Les prix y sont également affichés clairement. Une pratique qui s’est largement démocratisée. Ils sont nombreux à étaler leurs produits sur le réseau et de prendre les plus belles photos, comme pour appâter l’internaute gourmand et l’utilisateur curieux. Nombreux disent être contents du service et sont même devenus habitués. Nadir, vendeur de fruits et légumes dans un groupe de vente expose ses étals, prix à l’appui. Pommes de terre à 75 Da, piments à 115 Da, petits pois à 115 Da ou encore des fruits de saison, comme les nèfles à 189 Da au lieu de 200 Da et des fraises à 220 Da, affichées précédemment à 230 Da. Le vendeur propose des frais de livraison fixes à 300 dinars pour Alger-Centre et ses environs. Ses clients, en commentaires, confient leur satisfaction quant aux services et prestations et le recommandent aux autres membres groupe. Toutefois, concernant d’autres vendeurs, les internautes se disent suspicieux quant à la qualité des produits reçus. Amina assure avoir passé commande chez quelques commerçants et les légumes qui lui auraient été livrés n’étaient pas totalement frais. «Je m’en remettrais à votre avis d’habitué et tenterai prochainement d’acheter chez celui-ci, en espérant une meilleure expérience», écrit-t-elle dans les commentaires. Rassurés, d’autres assurent avoir commandé et attendent d’être livré dans les prochaines 40 minutes. Les grandes enseignes, telles que Carrefour, Ardis ou encore Beko affichent leurs produits. Il serait possible, selon certains, de charger des livreurs de faire les courses en payant un supplément sur la livraison.
Walid Souahi