L’Algérie présidera le Conseil de paix et de sécurité de l’UA en mai 

L’Algérie présidera le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS) durant le mois de mai, une présidence qu’elle va consacrer à l’avancement de l’agenda paix et sécurité de l’organisation panafricaine.

Durant cette présidence, l’Algérie ouvrera avec ses pairs au sein du Conseil à faire face aux défis sécuritaires actuels du continent et à faire avancer l’agenda paix et sécurité de l’UA. La présidence de l’Algérie sera marquée par des réunions importantes portant sur les situations en Libye et au Mali ainsi que d’autres sessions thématiques en lien avec le contexte sanitaire actuel. L’agenda proposé dans ce cadre témoigne de la forte volonté de l’Algérie de conduire le Conseil afin de répondre à des défis multiples et d’affirmer sa place en tant qu’organe central sur le plan continental. Aussi, le CPS tiendra au mois de mai prochain sa 1000ème session, ce qui constitue une symbolique de grande importance intervenant sous la conduite d’un pays fondateur de l’organisation panafricaine, mais aussi du CPS, l’organe suprême dans la gestion de questions de paix et de sécurité en Afrique. Elue au CPS en février 2019 par une majorité écrasante pour un mandat de trois ans, l’Algérie s’apprête à assurer son tour de présidence pour la troisième fois de son mandat.