Djamila Bouhired prise en charge dés l’apparition des premiers symptômes du Covid

Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a assuré, ce samedi, que la moudjahida Djamila Bouhired « a été prise en charge dés l’apparition des premiers symptômes de sa contamination par le Coronavirus », apportant ainsi un démenti à l’information relayée sur des réseaux sociaux concernant « un détournement de dose de vaccin anti Covid-19 qui lui était destinée ».

Démentant « catégoriquement », dans un communiqué, ce qui a été relayé vendredi « au sujet d’un détournement d’une dose de vaccin anti Covid-19 qui était destinée à la moudjahida Djamila Bouhired », le ministère affirme que cette information « est sans aucun fondement » et que « la moudjahida est actuellement hospitalisée au CHU Mustapha Bacha ». La moudjahida Djamila Bouhired « a été prise en charge dés l’apparition des premiers symptômes de sa contamination », soutient le ministère qui précise qu' »une équipe médicale a été dépêchée à son domicile pour l’ausculter et face à une température élevée, un examen physiologique a été effectué et suite au résultat positif elle a été évacuée vers l’hôpital ». Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Ben Bouzid a rendu, ce samedi matin en compagnie du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Lachemi Djaaboub, visite à la moudjahida Djamila Bouhired pour s’enquérir de son état de santé.