Blida : Les prix des légumes en baisse, le poulet plus cher 

Alors qu’on s’attendait à une baisse du prix du poulet deux semaines après le début du mois de Ramadan, il est vendu, à Blida, à plus de 470 DA le Kg.

Cette augmentation a ulcéré de nombreux  consommateurs qui se voient privés de viande blanche en ce mois de carême où elle est très  prisée. Un poulet de deux kilos coûte plus de 1.000 DA. Un tel niveau des prix dépasse tout entendement et menace davantage la classe moyenne dont le pouvoir d’achat est déjà fragilisé. «Le poulet est devenu inaccessible», se lamente une mère de famille. A titre d’exemple, l’escalope, la partie la plus demandée, s’écoule entre 850 et 900 DA le kg. Les abats ont atteint 800 DA le kilogramme. Les aviculteurs expliquent cette hausse inédite par l’absence et l’augmentation des prix de  l’aliment de volaille, notamment le maïs et le soja. Le kilogramme de viande rouge dépasse 1.450 DA le kg, ce qui oblige les consommateurs à se rabattre sur le poulet. Toutefois, les prix des fruits et légumes se sont stabilisés, voire ont baissé pour certains. La tomate est redescendue au-dessous de 80 DA. Les prix de la courgette, carotte, navet, aubergine ne dépassent pas les 60 DA. Même le prix du poivron vert, qui oscillait entre 70 et 100 DA, a baissé. Quant aux légumes hors saison, dont le haricot vert, les prix demeurent très élevés, sinon inabordables. Cette courbe des prix des légumes risque d’être stoppée voire inversée durant les trois derniers jours du mois de Ramadan où la demande va augmenter. La stabilisation des prix est attendue pour l’après-Aïd.
M. Benkeddada