Deux ans de prison ferme pour Amira Bouraoui

L’activiste Amira Bouraoui a été condamnée mardi par le tribunal de Cheraga à deux (2) ans de prison ferme dans deux affaires distinctes. Dans ces deux affaires, Amira Bouraoui est poursuivie pour « outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, atteinte à la personne du président de la République, diffusion de publications susceptibles de porter atteinte à l’ordre public et atteinte aux préceptes de l’Islam et au Prophète (QSSSL) ».