Réforme du système national de santé : Le cadre et la démarche dévoilés

 

 Le ministère de la Santé, de la Population et de  la Réforme hospitalière a dévoilé le cadre conceptuel et la démarche opérationnelle de la réforme du système national de santé, dans un document rendu public ce mercredi.

Le cadre conceptuel et la démarche opérationnelle présentés dans le  document dont l’APS a obtenu une copie, se veulent être la première  traduction opérationnelle de la volonté politique au plus haut niveau de l’Etat d’engager, dès à présent, ce processus de réforme. Ce processus est basé sur «l’approche participative et la transparence  telles que préconisées dans le plan d’action du gouvernement à travers une  large concertation avec toutes les parties prenantes sur la base de données  factuelles, du débat contradictoire et du consensus général issu de la  première phase de dialogue et de concertation avec les parties prenantes du  processus de réforme hospitalière qui s’est déroulée depuis le mois d’août  2020 jusqu’au mois de janvier 2021», explique le ministère.
Le document qui précise le cadre conceptuel du processus de la réforme hospitalière au sens de la réforme du système national de santé, doit être considéré comme «un référentiel de base pour la deuxième étape du dialogue et de la concertation qui sera entamée sous peu dans la double perspective d’approfondir la réflexion sur le processus de la réforme et de préparer l’organisation à terme de la rencontre nationale sur la réforme hospitalière»,
précise-t-il.
Ce cadre conceptuel, poursuit le ministère, «vient souligner la nécessité, pour notre pays, d’engager, dès à présent, malgré la crise sanitaire de la Covid-19, le processus de la réforme au vu de l’engagement politique au plus haut niveau de l’Etat et du gouvernement et de l’aspiration au changement régulièrement exprimée par tous les professionnels de la santé, les usagers de la santé et la société civile».
Le document explique, en outre, que l’approche méthodologique du processus de réforme s’articule autour de trois axes, à savoir «les lignes directrices du processus de réforme, les éléments d’analyse et de réforme du système national de santé en termes de problématiques et de défis, et la gouvernance du processus de réforme».
Quant à la démarche opérationnelle proposée, le ministère souligne qu’«elle s’est voulue pragmatique et soucieuse de réunir à la fois la concertation, la réflexion et l’action» et «se décline en mesures organisationnelles à court terme et en mesures opérationnelles à court et moyen terme que nécessite la modernisation du système national de santé».
Le document souligne que le souci d’assurer une protection sanitaire efficiente de la population et de faire face à toute menace pandémique sur la sécurité nationale a été pris en compte par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à travers notamment «son engagement n° 45 dans le domaine de la santé publique, et sa décision, malgré la situation de crise sanitaire, d’engager le processus de refonte totale du système national de santé dans le but de développer une nouvelle politique nationale de santé cohérente, efficiente, équitable et adaptée aux nouveaux enjeux et défis».