Musique et podcasts en ligne : Les nouvelles radios en vogue

De plus en plus d’influenceurs animent des émissions podcasts sur leurs réseaux sociaux et les plateformes d’écoute. Alors que certains prennent le micro pour discuter de l’actualité, de culture ou encore de problèmes sociaux, d’autres proposent directement leurs morceaux musicaux ou ceux de leurs artistes préférés.

À l’instar des grandes plateformes musicales tels que Spotify et Deezer, désormais accessibles en Algérie, de nouvelles applications permettent de partager leurs contenus audio, tant musicaux que culturels. Alors que l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo a tenté d’investir le marché avec son application «Haya Music» ou encore «Anazik» lancée en 2018, les utilisateurs sont restés sur leur faim. Sur plusieurs forums et groupes de discussion des réseaux sociaux, ces plateformes n’offrent pas un large choix de musique, de podcasts et de contenus audibles. Dans le groupe «Musique Dz», certains estiment que les abonnements proposés sont carrément hors de prix face au faible contenu proposés par les plateformes nationales. «Des collections entières de musique du folklore national sont proposées gratuitement par les entreprises américaines, sans parler des autres styles et variés du moment qu’on arrive facilement à retrouver», lance Nadjem Eddine. Selon lui, l’atout majeur des plateformes de streaming de musique en Algérie reste les podcasts. «Mais, face au coût d’abonnement au mois, je déchante rapidement», a-t-il ajouté. D’autres internautes semblent partager son avis. Amira confie avoir reçu une réduction sur l’abonnement Haya Music et rapporte n’avoir pas trouvé les morceaux de musique qu’elle recherchait. «J’ai également été embêtée de voir qu’on ne pouvait pas télécharger la musique sur notre téléphone pour la réécouter hors connexion. Toutes les autres plateformes le permettent», a-t-elle déploré. Par ailleurs, d’autres applications proposées sur les marchés font l’unanimité. C’est notamment le cas de «Jow Radio», une plateforme récemment lancée par un groupe de jeunes sur les réseaux sociaux. Suivie par plus d’un million d’internautes, beaucoup assurent suivre les programmes proposés, qui ne s’attardent pas trop sur l’actualité et touchent beaucoup plus aux variétés musicales nationales du moment. «Le contenu proposé est tout simple fantastique», se réjouit Naïma Lounissi, sur un des forums de discussion. Elle dit écouter tous les podcasts proposés sur l’application et s’attarde même dans les commentaires, durant les vidéos live, lors du tournage. «Je suis conquise par le concept de transparence qu’ils proposent. Des animateurs jeunes et des sujets aussi attrayants qu’instructifs», a-t-elle conclu.
Walid Souahi