Chafa Ouzani expose ses toiles à la galerie «Aïda»                                                                   

L’artiste plasticien Mohamed Chafa Ouzani invite le public à visiter son exposition à la galerie Aïda de Chéraga.

On pénètre son univers tout en bleu azur car il a toujours choisi la couleur bleue, dans toutes ses nuances comme couleur dominante en raison d’une simple préférence mais aussi pour illustrer son regard optimiste sur la vie. L’artiste use et presque abuse de la couleur bleue dans ses anciennes et  nouvelles œuvres, qu’il vient d’achever. Toutes ses toiles reflètent la beauté et la profondeur d’une couleur qui renvoie à l’azur et à l’horizon dans toute sa splendeur et sa vastitude. Elle révèle aussi une peur et des préoccupations enfouies, relevées par le gris-bleu qui plonge dans la nostalgie de la beauté de la mer et du ciel. L’éclat et la lumière évoquent une grande sérénité et de profondes rêveries.
L’artiste expose des toiles avec des thèmes et des contenus différents mais le point commun reste la dominance de la couleur bleue comme dans le tableau intitulé «Matinée bleue» qui affiche la splendeur d’une couleur particulière qui domine à la fois un ciel clair  et une mer vaste et lumineuse. Dans un autre tableau, il a peint un village accroché à une colline et où les bâtisses en pierres sont alignées horizontalement donnant l’impression qu’elles se dirigent vers le ciel dont la couleur bleue se condense sous la forme d’un oiseau qui abrite et protège l’endroit.
 Le tableau «El Ôubour», laisse apparaître un couloir qui traverse le milieu de l’œuvre et dont la couleur sombre se fond dans le bleu comme une lueur d’espoir.
Un autre tableau intitulé «La voix de l’espoir» est dédié au grand artiste Issiakhem.  Sa particularité réside dans les dégradés de bleu à travers le regard d’une personne entourée de figures qui se déplacent. A travers son exposition, l’artiste a élaboré  une véritable composition qui laisse le champ libre aux rêveries et à la contemplation. Il se dit conscient et sûr de l’effet apaisant de la couleur bleue sur l’esprit et le regard des gens. «C’est une couleur qui, estime t-il, libère les idées, donne libre cours à l’imagination, traduit les sentiments et une variété d’émotions».
Rym Harhoura