Enseignement Supérieur : Les chercheurs et les compétences nationales à l’étranger sollicités

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la  Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a adressé, samedi à Alger, aux chercheurs, aux acteurs économiques et aux compétences nationales à l’étranger un appel à candidature pour la mise en œuvre de projets de recherche liés aux programmes de recherche nationaux.

Dans son allocution à l’occasion du lancement de l’appel à candidature pour proposer ces projets, en présence de plusieurs membres du gouvernement, le ministre a précisé que les axes des programmes nationaux de recherche portent sur la sécurité alimentaire, la santé des citoyens et la sécurité énergétique», étant des thèmes répondant aux exigences réelles du développement durable et à l’ensemble des préoccupations soulevées par la société».
Ces programmes interviennent en concrétisation de la vision de l’Etat dans le domaine du développement économique et de la croissance» ainsi que pour le soutien des ambitions des enseignants, chercheurs et acteurs économiques, aussi bien dans le secteur public que privé mais également des compétences nationales à l’étranger, pour travailler ensemble en vue de  répondre de manière harmonieuse aux priorités sociales», a-t-il ajouté.
A ce propos, il a expliqué que le contenu des projets de recherche découle des préoccupations des différents secteurs socioéconomiques »,  mettant l’accent sur la nécessité de traiter les problématiques posées et conçues par le partenaire social».
« Aucun projet de recherche ne sera accepté avant que le partenaire social ne s’engage à ce que le produit de cette recherche apporte des solutions  pratiques aux préoccupations, d’autant que l’adoption de ces projets nécessite l’accord des départements ministériels concernés », a-t-il  poursuivi.
A cet effet, le ministre a insisté sur « l’impératif d’établir un véritable partenariat entre les différents secteurs, les universités, les centres de recherche et les opérateurs économiques publics et privés, et ce pour contribuer au développement national ».
Pour ce faire, M. Benziane a fait part de « la disposition de son département à mobiliser toutes les compétences pour faire réussir les programmes nationaux de recherche », rappelant que « ses services ont  procédé, il y a trois mois, à la sensibilisation des chercheurs et des  entreprises à la nécessité de réaliser des projets de recherche avec des équipes composées de plusieurs secteurs ».
A cette occasion, le ministre a mis en avant le décret exécutif n 21-144  fixant les conditions d’exercice et de rétribution des activités de  recherche scientifique et de développement technologique qui, précise le ministre, a codifié pour la première fois la participation des compétences scientifiques activant dans les secteurs économique et social publics et privés aux opérations de recherche scientifique et de développement technologique.