Abdelaziz Belaïd : «La relance économique est tributaire de la stabilité politique»

Le Front El Moustakbel participera aux législatives du 12 juin prochain à travers 57 wilayas du pays, a annoncé, ce samedi, à Alger, le président de cette formation politique, lors d’une conférence de presse précédant une rencontre du bureau national avec les coordinateurs de wilaya, consacrée aux préparatifs de la campagne électorale.

Abdelaziz Belaïd a, d’emblée, affirmé que son parti participera avec des candidats répartis à travers pratiquement toutes les wilayas du pays, excepté celle d’In Guezzam, où le parti a connu des difficultés dans la préparation des listes.
Quant au vote de la communauté algérienne établie à l’étranger, Belaïd annonce que son parti est présent dans 4 circonscriptions électorales. Dans son allocution, évoquant également la composante des listes de candidature de sa formation politique, le président du Front El Moustakbel confie que 84,7% des candidats sont des universitaires et que 32% d’entre eux sont des femmes. Il n’a pas omis de dire que des recours ont été introduits dans 18 wilayas suite à la non-validation par l’Anie.
S’agissant de l’actualité politique, Belaïd la qualifie de «fragilisée», et a ensuite abordé la situation socio-économique du pays causée par la crise sanitaire qui a touché plusieurs secteurs névralgiques comme le transport, le tourisme.
Pour parer à cela, le conférencier a suggéré de passer à l’édification des institutions élues dans les plus brefs délais et l’Assemblée populaire nationale.
Selon lui, la relance économique du pays est tributaire de la stabilité politique d’où la nécessité d’aller massivement aux urnes, le 12 juin prochain.
Et d’ajouter sur la campagne électorale, prévue du 17 mai au 8 juin, Belaïd réitère la disposition de son parti à l’entamer au moment fixé. Il révèle que son parti est prêt pour les besoins de la campagne, notamment le choix de la composante de la direction de campagne présidée par un membre du bureau national. Quant au le slogan, Belaïd le dévoile. Ce sera «Vote pour l’avenir».
En dernier, il rend un hommage posthume aux glorieux de la révolution, à l’occasion de la Journée nationale de la Mémoire.
Samira Sidhoum