Tipasa : Trois sur quatre bénéficiaires de l’Angem sont des femmes 

Les trois quarts des projets financés par l’Agence de gestion du micro-crédit (Angem) dans la wilaya de Tipasa sont détenus par des promotrices. 

C’est ce qui ressort du bilan d’activités de l’antenne locale de l’Angem. Ainsi, sur 23.623 dossiers financés dans le cadre de ce  dispositif, 17.682 ont été présentés par des femmes, soit un taux de 74,85% de la totalité des projets accordés, tandis que 5.941, soit 25,14% des projets ont été réalisés par des hommes. Parmi les 17.682 promotrices, on recense 2.040 femmes rurales dont la  majorité (1.581 femmes) a choisi le créneau des petites industries, alors que 164 ont opté pour le secteur des services et 144 pour l’artisanat et les métiers. Le reste, soit trois promotrices, est orienté vers des activités commerciales.
S’agissant de la femme rurale, la tendance en termes d’investissements par secteur est quasiment identique. En effet, 14.398 projets ont été réalisés dans le secteur de la petite industrie (60,95%).  Vient en deuxième position, l’agriculture qui a attiré 3.907 porteurs de projet et les services juste après avec 2.908 projets. Le BTP (bâtiment et travaux publics) et l’artisanat compte respectivement 1.147 et 982 projets. Le reste est réparti entre les activités commerciales avec 162 promoteurs et la pêche avec 119 autres.
Par ailleurs, 55 locaux à usage professionnel ont été distribués en 2020 et 2021 aux bénéficiaires du dispositif Angem. 34 locaux ont été enfin attribués à des promotrices et un autre à un porteur de projet aux besoins spécifiques.
Amirouche L.