Grève dans l’éducation nationale : Guerre des chiffres à Tizi Ouzou

 Le mouvement de grève auquel a appelé l’Intersyndicale de l’éducation n’a été que partiellement suivi, selon le directeur de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou. «C’est un peu plus de 17% qui ont répondu à cet appel dans le corps pédagogique des trois paliers et seulement 6,7% pour le reste des personnels, notamment administratifs et d’intendance», a affirmé Ahmed Laloui. Le responsable a souligné que la direction détient ces chiffres des chefs d’établissement eux-mêmes qui ont communiqué le nombre d’absences. «Certains établissements n’ont enregistré que quelques absences, voire une seule». Et d’ajouter : «Nombreux sont les établissements qui ont fonctionné sans aucune contrainte dans la gestion quotidienne.»  De leur côté, les syndicats donnent une tout autre version et un tout autre taux de suivi. Ainsi, pour Meziane  Allouche, le coordinateur local du Satef, le mouvement a été une réussite. «Le mouvement de grève a été suivi à 90%, un taux communiqué par les syndicats ayant appelé au débrayage de trois jours». Quant au niveau des administrations, le Satef n’a avancé aucun chiffre.
Rachid Hammoutène