Palestine: Des centaines de blessés à Al Qods occupée

Des centaines de Palestiniens ont été blessés lundi par la police d’occupation israélienne qui les a attaqués sur l’esplanade des Mosquées à Al-Qods occupée, après un week-end de violences dans la Ville sainte, rapportent des médias, citant  les secouristes palestiniens.

Face à cette escalade, une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU est prévue plus tard dans la journée sur la situation à Al-Qods occupée. La  reprise des violences israéliennes a coïncidé avec « la Journée d’Al-Qods ».
« Il y a des centaines de blessés », dont une cinquantaine ont dû être hospitalisés, a indiqué le Croissant rouge palestinien dans un bref message  aux journalistes. De son côté, l’agence palestinienne de presse, WAFA, a fait état de  plusieurs palestiniens blessés dimanche lors d’affrontements entre les forces d’occupation israéliennes et les jeunes Palestiniens, dans plusieurs régions à d’Al-Qods occupée.
Des colons juifs et sous la protection de la police israélienne, ont essayé de prendre d’assaut les bourgades d’Issawya et Al-Tour, selon la même source. Ils ont été interdits par les habitants, provoquant des affrontements.
Au moins 14 personnes ont été blessées par les forces d’occupation israéliennes dans le quartier de Chekh Jarrah. D’autres affrontements ont  éclaté dans la bourgade de Silwan, a ajouté Wafa. Dans le même contexte, les forces d’occupation israéliennes ont agressé dimanche soir des palestiniens, dans la région de Bab Al-Amoud, à Al-Qods occupée.
Le secrétaire général de l’ONU a exprimé sa « profonde préoccupation » et exhorté l’entité sioniste à un « maximum de retenue ».