Pétrole : Le Brent en légère hausse

Les cours du pétrole étaient en petite hausse, ce lundi, soutenus par les craintes pour l’approvisionnement aux Etats-Unis après la cyberattaque qui a contraint Colonial Pipeline, distributeur majeur de carburants aux Etats-Unis, à fermer son immense réseau d’oléoducs.

Ce lundi matin, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 68,55 dollars à Londres, en hausse de 0,40% par rapport à la  clôture de vendredi. A New York, le baril américain de WTI pour le mois de juin gagnait 0,35%, à 65,13 dollars. Les cours du brut sont soutenus « par la cyberattaque perpétrée contre la société Colonial Pipeline », en plus des perspectives d’amélioration de la demande mondiale, a estimé Ipek Ozkardeskaya, analyste. Un des plus grands opérateurs de gazoducs américains, Colonial Pipeline, a dû cesser toutes ses opérations vendredi après avoir été victime d’une cyberattaque. La société achemine de l’essence et du diesel sur plus de 8.800 km de pipelines à travers les Etats-Unis et alimente aéroports, terminaux et stations services depuis les raffineries autour du Golfe du Mexique vers la côte Est américaine.