Les gâteaux de l’Aïd envahissent la toile

Les réseaux sociaux ont durant le mois de carême servi  à partager une multitude d’informations.  Les internautes échangent sur tout et n’importé quoi.   

C’est un véritable « Bazar » où tout le monde trouve ce qui lui convient.  Les magasins usent de ce moyen pour faire la promotion de leurs produits.  Vidéos   à l’appui, certains vendeurs s offrent des visites virtuelles à travers leur page facebook, instagram, youtube, ou d’autres réseaux.   Pour les amoureux des bons petits plats, quoi de mieux que de surfer sur les pages de groupes ou de personnes qui postent  des vidéos de préparations culinaire.   Les échanges sont également accès sur des recettes de grand-mères pour éviter les petits soucis de sante liés au jeûne et parfois à l’abus de nourriture après l’iftar. Par ailleurs les excessifs prix des denrées alimentaires ont aussi alimente plein de discussion sur le net et chacun y allant de son analyse  pour nourrir les débats tout en échangeant les bonne adresse pour pouvoir économiser quelques dinars sur tel ou tel produit dans tel ou tel marché.
 Bien sur le sport roi a eu sa part sur les réseaux, notamment avec le doublé de Riadh Mahrez pour le conte de Man City au dépend du club parisien le PSG. Les internautes y sont allés à cœur joie pour exprimer leur fierté de leur « International préféré ». Le capitaine des vert à fait l’objet de véritables « table ronde » sur le net.
 L’Aïd al fitr est l’occasion la plus attendue par les algériens et algériennes. C’est ce que révèlent les multiples postes sur les réseaux sociaux.  Comme chaque année il rapporte avec lui ses rituels partages de vœux  de bonheur et de sante. Et c’est ce soir que se décide, avec la « nuit du doute », si les algériens pourront prendre leur café du matin avec les multiples gâteaux préparés spécialement pour l’occasion,  ou attendre jeudi matin.  Mais en attendant  Les réseaux sont un véritable étalage pour gâteaux.  Des magasins spécialisés  qui font la promotion de leurs produits, aux simples échanges entre internautes sur les bonnes recettes à suivre pour réussir ses Makrout, son Tcharek, ou ses qnidlat. Ce qui est sur,  c’est que la tendance est aux bons vieux gâteaux de nos mères et grand-mères, l’indétrônable Halouet Al Tabaa.
H. M.