«Liam» de Nassim Boumaïza : Suspense et action

Le réalisateur Nassim Boumaïza a proposé dans une série «Liam» (les jours), diffusée sur la chaîne de télévision nationale, durant tout le mois de Ramadhan, un drame social traité sous différentes facettes.

Le scénario est  bâti autour de l’histoire d’une personne qui mène une enquête sur l’assassinat de ses parents. Au delà des investigations qui entretiennent le suspense et du choix de l’action qui ne fait pas  retomber l’intérêt du téléspectateur, la série traite  du phénomène de la  contrebande et du trafic d’organes humains.
Le jeune réalisateur a surtout eu la main heureuse   en faisant appel à des acteurs talentueux et en attribuant le rôle principal à la chanteuse Kenza Morsli dont la première expérience d’actrice n’est nullement décevante. Celle-ci a bien incarné son rôle.
La comédienne Haifa Rahim a brillamment joué le rôle de «Marwa». Après son apparition dans «OuledLahlal», la série qui a fait sensation lors du mois de Ramadhan 2019 et en 2014 dans le film «Les portes du soleil: l’Algérie pour l’éternité», confirme son talent. La série a été toutefois portée de bout en bout par des comédiens au long parcours commeBoualem Bennani, Abdelaziz Boukrouni, Rania Sirouti, Youcef Sahiri, Khaled Ben Aissa et RymTakoucht. De nouveaux noms  venus du monde du théâtre de Skikda, à l’instar d’Ali Namous qui a interprété avec souplesse le rôle de «Yahya» ont révélé un vrai potentiel chez la nouvelle génération qui a marqué ce mois de Ramadhan.
RymHarhoura