Santé : Les dossiers du service civil et de la progression de carrière relancés 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, a instruit les directions centrales concernées pour relancer plusieurs dossiers, notamment ceux inhérents au service civil et à la progression dans la carrière, à la faveur d’une rencontre tenue avec des membres du Syndicat national des praticiens spécialistes de santé publique (SNPSSP), a indiqué, hier, un communiqué du ministère.

Les instructions du ministre ont porté sur la situation des services de santé publique ouverts aux concours de chefferie de services hospitalo-universitaires, les textes d’application de la loi sur la santé, le service civil, les primes d’intéressement, la progression dans la carrière, les concours des hospitalo-universitaires, l’IRG et la place du partenaire social dans la hiérarchie des actions ministérielles, précise la source. Lors d’une réunion, tenue dimanche dernier au siège du ministère de la Santé, avec le bureau national du SNPSSP, le Pr Benbouzid a instruit les directions centrales concernées à l’effet de relancer tous les dossiers exposés lors des réunions de la commission de suivi et de lui rendre compte de l’état d’avancement de chaque dossier.
Selon la même source, les dossiers en question concernent également le jumelage et le parrainage, la place occupée par le partenaire social dans la hiérarchie des actions ministérielles et la prime d’intéressement. Le ministre a, au cours de cette rencontre à laquelle ont pris part le
secrétaire d’Etat chargé de la réforme hospitalière, le Pr Ismaïl Mesbah, le SG, AbdelhakSaïhi et des cadres du ministère, souligné l’importance d’établir des échanges de données et d’informations au sein du secteur de la santé sur le déroulement de la vaccination et la stratégie nationale de  modernisation du secteur, se basant sur la réorganisation des urgences et la densification du réseau de soins.
Le PrBenbouzid a également exposé, lors de cette rencontre, la situation socioprofessionnelle des travailleurs du secteur, l’évolution de la situation épidémiologique et les moyens et la stratégie mis en place pour la maîtriser et la gérer ainsi que les questions liées à l’amélioration des conditions de prise en charge des citoyens, selon le même communiqué.
De son côté, le président du SNPSSP, le Dr Mohamed Yousfi, qui a proposé au ministre de réactiver la commission mixte en vue de la concrétisation des engagements pris, a réitéré la disponibilité de son syndicat à «contribuer à tous les efforts permettant au secteur de se développer dans un climat  favorable basé sur le dialogue, la concertation et la confiance», en comptant sur les efforts de l’administration centrale en vue d’avoir le plus de visibilité sur les aspirations des praticiens spécialistes et les dossiers en instance.
Ainsi, cette rencontre était une occasion pour les membres du bureau national du SNPSSP de rappeler «leurs préoccupations socioprofessionnelles ainsi que les défis auxquels ils font face sur le terrain. Ils se sont également félicités, à cet égard, du dialogue et de la concertation auxquels a appelé le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors du dernier Conseil des ministres», ajoute la même source. Cette rencontre ministère-syndicat, consacrée à l’examen de  plusieurs questions intéressant les praticiens spécialistes de santé  publique, intervient dans le cadre du renforcement du dialogue avec les partenaires sociaux, auquel a appelé le président Tebboune.
Compte tenu de la priorité absolue que revêt le dossier de la réforme hospitalière, le Pr Ismaïl Mesbah a salué la participation du syndicat lors des consultations qu’il avait initiées et attend d’autres contributions concernant les différents thèmes soumis au débat.