Tizi Ouzou : Vêtements au poids pour légères dépenses

Un nouveau concept vient de voir le jour à Tizi Ouzou. C’est celui qu’offre un magasin de vêtements et de chaussures. En effet, ce dernier vend des vêtements, des chaussures et de la literie, non pas à l’unité mais au poids.

A 3.800 DA le kilo pour les vêtements et chaussures adultes et enfants, et à 2.600 DA pour la literie. Ce concept inédit dans la capitale du Djurdjura attire beaucoup de monde dans un espace bien réduit sans aucune mesure sanitaire. Le magasin ressemble à une sorte de foire aux fouilles avec ces articles posés pêle-mêle dans des bacs et casiers. Chaque client part à la pêche d’un article en farfouillant dans les bacs, comme dans une friperie. A la différence de cette dernière, les articles proposés sont neufs. «Ils proviennent pour certains de grandes marques dégriffées après leur déstockage. Ce nouveau concept vient à point nommé pour les foyers à faibles revenus. Cette vente au poids allège un tant soit peu les dépenses engagées à la veille de chaque Aïd. En effet, lorsque l’on sait, selon les normes internationales,  qu’un t-shirt et un pantalon  pour enfant pèse à peine entre 50 et 120 gr, un ensemble pour bébé 160 gr ou une robe légère 100 gr, et pour un vêtement adulte 200 gr, un sweat-shirt 250 gr, une robe légère 150 gr, un pantalon coton 500 gr, le filon devient intéressant. La bonne affaire est aussi alléchante pour les chaussures lorsque sachant d’une paire de sandales pour enfants ne dépasse guère les 120 gr. Ainsi, avec le prix d’un produit dans une vitrine, les chefs de famille habillent, dans ce commerce, pratiquement toute leur smala.  D’où l’intérêt et l’attrait que suscite ce nouveau concept commercial. Comme en témoigne, cet engouement constaté de jour comme de nuit au niveau de ce magasin qui a pignon sur rue à Tizi Ouzou.
Rachid Hammoutène