Palestine : Le Conseil de la Nation participe à une réunion urgente du Parlement arabe

Le sénateur Abdelkarim Korichi a pris part,  ce mercredi, à une réunion urgente du Parlement arabe consacrée à l’examen « de la situation que traverse la mosquée d’Al Aqsa et les agressions menées par les forces de l’occupation israélienne contre les frères palestiniens ».

Dans une intervention via visioconférence, le représentant du Conseil de la Nation a affirmé que l’Algérie condamnait l’évolution dangereuse de la  situation en Palestine occupée et l’agression de l’entité sioniste contre le peuple palestinien à travers sa détermination à poursuivre ses plans de  colonisation au détriment des propriétaires légitimes des terrains. M. Korichi a condamné « la passivité des organisations des droits de l’Homme et certaines organisations internationales ayant pris l’habitude de s’immiscer dans les affaires de pays souverains au nom des droits de l’Homme et des libertés des peuples, outre la passivité de la Communauté internationale vis-à-vis d’une entité qui viole la loi et les droits de l’Homme et exerce toute forme de violence et de répression au vu et au su du monde entier ». Réitérant la position inaliénable et ancrée de l’Algérie, Gouvernement et peuple, sous la direction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, envers la cause palestinienne juste et de soutien au droit du peuple palestinien à établir son Etat avec Al Qods comme capitale, M. Korichi a plaidé pour l’intensification des efforts et à la sincérité afin de mettre terme à cette tragédie humaine, qui entache les prétendues nobles initiatives de la Communauté internationale envers les peuples du monde.
Le Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel avait appelé, au terme de sa session extraordinaire tenue mardi, les Nations unies et les organisations internationales compétentes, dont le Conseil de sécurité internationale, à assumer ses responsabilités juridiques, morales et humaines pour arrêter cette agression israélienne, assurer la protection du peuple palestinien et préserver son droit à la liberté de culte, la sécurité et la paix dans la région et dans le monde.