Les vertus de la solidarité et de la tolérance

L’Aïd El Fitr a été célébré, cette année, dans un climat de sérénité et de calme dans la Grande Mosquée d’Alger pour affirmer la volonté d’ouverture, de rayonnement civilisationnel et la pérennité des valeurs d’authenticité, de fraternité et de tolérance de l’Islam perverti par le visage odieux de l’extrémisme et de la violence érigés en arme de destruction massive. Tel est, malheureusement, le sort réservé aux victimes du printemps arabe qui rappelle, à bien des égards,  l’urgence absolue de veiller à la préservation des acquis de la stabilité d’une Algérie souveraine et sécurisée. Dans un monde arabe et islamique livré au projet chaotique du Grand Moyen-Orient et impuissant à faire face à la judaïsation à marche forcée d’El Qods tristement abandonné par le Maroc officiant en président du comité de libération d’El Qods totalement incompatible avec la soumission  au sionisme mondial, le modèle algérien se prévaut du statut de l’un des pays le plus sûr au monde. Ce sont là les vertus de la solidarité, de la fraternité humaine et de l’unité réitérées par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, dans un message adressé au peuple algérien, à l’occasion de l’Aïd El Fitr. Au cœur de tous les enjeux sécuritaires et sanitaires, le combat épique de l’armée nationale populaire et de l’armée en blouse blanche méritent assurément  la reconnaissance de toute la nation. L’Algérie est forte de la remarquable mobilisation des services de sécurité, tous corps confondus, de la famille de la santé et de la société civile plus que jamais unie pour relever ensemble tous les défis. L’Aïd de la communion nationale est le signe révélateur de la normalisation qui ne saurait exclure les citoyens bloqués à l’étranger pour cause de pandémie. Les ressortissants algériens et même les étrangers sont désormais autorisésà rentrer au pays dans des conditions sanitaires très strictes. C’est l’une des bonnes nouvelles d’un Aïd annonciateur d’un retour à la vie normale et de la reprise de la vie sociale, économique et culturelle. Mais la vigilance citoyenne reste de mise pour sortir définitivement de la pandémie et mettre résolument le cap sur un avenir meilleur.

Horizons