Tizi Ouzou : Un salon du livre dédié à la mémoire  

La direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou organise, à partir de mercredi prochain, un salon du livre dédié à la mémoire contemporaine de l’Algérie, notamment sa glorieuse Guerre de libération nationale.

«Le soulèvement du 8  mai 1945 et la grève des étudiants et lycéens,  le  19 mai 1956, sont deux dates  qu’il faut  célébrer pour entretenir la flamme de la mémoire qui est justement l’objectif de ce  salon du livre», confie Nabila Goumeziane, la directrice de la culture.
La première édition qui se tiendra du 19 au 23 mai, à la maison de la culture Mouloud-Mammeri. Elle sera  placée sous le thème «Le livre : histoire et  mémoire».
Selon notre interlocutrice, «l’essentiel de la manifestation portera sur les ventes- dédicaces  qui permettront aux lecteurs d’échanger avec des auteurs dont certains   ont été des acteurs de la guerre de Libération et qui ont décidé de publier leurs mémoires de combattant, de fidaï ou de militant de la cause nationale». «Le choix des auteurs, écrivains, essayistes ou nouvellistes a été dicté par la thématique du  salon. Nous avons fait appel à plus de 80 auteurs qui ont  écrit sur l’histoire en qualité d’acteurs, de témoins ou de passionnés», renchérit la directrice. Le programme comporte aussi des rencontres débats et des conférences animées par  des auteurs, des anciens moudjahidine  ou des lycéens à l’époque.
Outre la maison de la culture, les espaces culturels des communes, notamment les bibliothèques et salles de lecture, abriteront des ateliers de lecture et d’écriture et  des ventes dédicaces. Une rencontre avec le réalisateur Belkacem Hadjadj qui évoquera le scénario de son film épique «Lala Fatma N’Soumeur» clôturera la manifestation. Il y a lieu de signaler que le lendemain, c’est le traditionnel salon du livre de Boudjima qui, après deux années d’interruption à cause de la crise sanitaire va rouvrir ses portes.
Rachid Hammoutène