Constantine : Saisie de près de 42.000 comprimés psychotropes

 La brigade de recherche et d’intervention (BRI) a saisi près de 42.000 comprimés psychotropes d’origine étrangère et arrêté un individu âgé de 37 ans, a-t-on appris de la cellule de communication de ce corps de sécurité. Cette affaire a été révélée suite à des informations parvenues à la police faisant état de la présence d’une personne qui s’apprêtait à écouler une quantité importante de psychotropes à Constantine. Sitôt, la BRI a enclenché une enquête et pu identifier le suspect, ainsi que le logement exploité pour le stockage de la substance prohibée. La perquisition du domicile, en vertu d’une décision de justice, a permis à la police d’intercepter le dealer en flagrant délit, muni d’un sac contenant 3.361 gélules psychotropes. La fouille minutieuse a abouti à la découverte d’une autre quantité estimée à 38.239 comprimés psychotropes d’origine étrangère de divers dosage et formules pharmaceutiques. D’où un total de 41.600 comprimés saisis. Le mis en cause a été présenté devant le tribunal pour les chefs d’inculpation de détention et vente de médicaments à caractère narcotique.
N. H.