Université de Djelfa : Un forum sur le discours narratif et postcolonial

Le  département de langue et littérature arabes de l’Université Zian-Achour de Djelfa, organise un Forum national en visioconférence sur «le discours narratif et postcolonial», les 26 et 27 mai.

Les organisateurs de cette rencontre rappellent que «le récit est devenu la forme la plus importante de manifestations du discours créatif et culturel dans notre monde contemporain». Les participants en se basant sur des textes algériens et arabes  aborderont diverses questions (histoire, identité, féminisme, multiculturalisme, choc des civilisations, modernité, le mode de vie occidental) et s’intéresseront aux formes de résistance culturelle et politique. Le discours postcolonial est le second axe de la rencontre. Il s’agira d’une remise en cause du centralisme occidental et des aspects de la domination coloniale  qui a imposé des schémas de vision et de pensée visant à contenir les particularités culturelles et les sources de libération des cultures humaines dans leur diversité, en particulier au Maghreb. Les intervenants auront également à exposer les limites des discours narratifs et représenter les transformations dans la phase postcoloniale. L’un des objectifs de la manifestation, première du genre est d’aller vers la mise en place d’un réseau algérien, rassemblant des écrivains et chercheurs  dans le domaine de la narration postcoloniale.
Rym H.