Le public présent en force au Festival du court-métrage d’Imedghassen

Les courts-métrages en lice dans le cadre du  Festival international d’Imedghassen, tenu à Batna du 1er au 4 mars en cours, ont suscité un vif engouement du public durant la soirée de mardi à mercredi.

La cinémathèque Aurès du centre-ville a ainsi fait le plein de spectateurs  férus de 7ème art, notamment des jeunes dont certains sont venus découvrir la magie du grand écran, à l’instar de Lahcèn Nemiche, jeune étudiant de 19  ans.

Après avoir patienté en compagnie d’amis dans une longue file d’attente afin d’assister à la projection d’un court-métrage dans le cadre du Festival  d’Imedghassen, Lahcène a confié vivre cette expérience pour la première fois, en plus de l’ambiance et du débat autour du film. Le jeune étudiant a regretté néanmoins que beaucoup de ses pairs, dont certains venus d’autres villes, n’aient pas pu accéder à la salle de cinéma qui s’est rapidement remplie de spectateurs. A l’occasion, 12 films en lice dans la catégorie du film étranger et cinq dans celle du film national ont été ainsi présentés au public en présence de nombres de figures artistiques dont Malika Belbey, Kamel Bouakaz, Hakim Dekkar et Salah Aougrout.

Initiée par la coopérative Lemssa, « cette manifestation artistique vise à encourager les jeunes cinéastes et relancer cet art localement », a déclaré Ali Djebara, directeur artistique du Festival.

Les projections des courts-métrages en lice prendront fin ce mercredi soir, tandis que l’annonce des lauréats de la manifestation aura lieu jeudi au théâtre régional Dr. Salah Lombarkia.

Cette première édition du Festival international du court-métrage  d’Imedghassen a été marquée par la participation de 14 pays, avec au menu plusieurs activités variées dont la tenue d’ateliers de formation aux métiers du cinéma au profit de 45 jeunes ainsi que des excursions vers les sites archéologiques de la wilaya, à l’instar de Timgad et le tombeau royal numide d’Imedghassen.