Sétif : Stimuler le tourisme culturel

La clôture du Mois du patrimoine a été marquée par diverses activités au Musée public national de Sétif.

Lors d’une cérémonie d’inauguration présidée par le wali, plusieurs stands ont été dressés dans tous les espaces entourant le musée, créant une ambiance de grande fête. Les mini-chapiteaux abritaient des expositions : poterie, tableaux, livres anciens et récents relatant l’historie de Sétif et des recherches archéologiques, habits traditionnels, instruments de musique, ustensiles de cuisine, maquettes de mosquée, objets d’art anciens, céramique. «L’événement s’est déroulé en collaboration avec la Direction de la culture et la wilaya dans de très bonnes conditions avec l’application du protocole sanitaire à tous les niveau. Il y a eu la participation active de plusieurs associations culturelles, les institutions culturelles des deux universités  de Sétif et leurs docteurs en archéologie et en histoire. Toutes les activités inscrites au  programme de ce mois se sont déroulées en présence du public avec l’entrée gratuite au musée. «Nous avons enregistré beaucoup de visiteurs, car l’événement a eu lieu en dehors de l’enceinte du musée, sur l’avenue de l’ALN, en plein air», confie la directrice du musée.
S’ouvrir sur l’environnement l’investissement touristique
 Le 18 mai, coïncidant avec la célébration de la Journée mondiale des musées, une journée d’information et de sensibilisation a été organisée sous le thème «Mécanismes d’investissement économique du patrimoine culturel» en présence d’opérateurs économiques et la Direction du tourisme avec la participation des gérants des agences de voyage. Cette rencontre a pour objectif de promouvoir et stimuler le tourisme culturel afin d’accélérer le développement économique, de jeter les bases de la coopération entre les différentes institutions incubatrices du patrimoine culturel et les opérateurs économiques, les impliquer dans le domaine de la valorisation du patrimoine culturel, d’encourager les employeurs dans le domaine de l’investissement dans le patrimoine culturel. Elle a mis en exergue la mise en place des mécanismes pour encourager l’entrepreneuriat culturel. En un mot, s’ouvrir sur l’environnement de l’investissement, notamment touristique, national et étranger. Au-delà de la rentabilité économique, il permettra au grand public de découvrir et connaître le patrimoine culturel de son pays. Les spécialistes dans ce domaine ont cité l’exemple des pays qui ont pu tirer des profits considérables sur le plan économique du peu de vestiges qu’ils ont, a-t-on appris.
Azzedine Tiouri