Le Général de corps d’Armée Saïd Chanegriha poursuit sa visite en 2ème Région militaire

Le Général de corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (APN) a effectué une visite de travail et d’inspection à l’Etablissement plateforme des système électroniques à Sidi-Bel Abbès au 2ème jour de sa visite en 2ème Région militaire (RM) à Oran, indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« En continuité de sa visite de travail et d’inspection en 2ème Région militaire à Oran, Monsieur le Général de corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP, a effectué l’après-midi d’hier 20 mai 2021, une visite de travail et d’inspection à l’Etablissement plateforme des systèmes électroniques à Sidi-Bel Abbès », précise le communiqué du MDN.

« A l’entame, Monsieur le Général de corps d’Armée a suivi un exposé global présenté par le directeur général de l’Etablissement, à travers lequel il a passé en revue le bilan des travaux réalisés ainsi que les perspectives de développement des systèmes électroniques », ajoute le communiqué, relevant que « le Général de corps d’Armée a ensuite tenu une rencontre avec les cadres et les personnels de cet Etablissement industriel important, leur exprimant sa satisfaction de cette visite de travail vers l’un des pôles de la fabrication militaire, mis sur pied dans le cadre de l’effort permanent d’être au diapason des évolutions et exigences actuelles, et en tant que réponse graduelle aux besoins de nos Forces Armées, dans plus d’un domaine ».

A l’issue, le Général de corps d’Armée « a inspecté les différentes chaines de production et s’est enquis de près des divers systèmes électroniques fabriqués au sein de cet établissement industriel prometteur, aux normes internationales, avant de donner un ensemble d’instructions et de consignes au sujet de l’emploi des méthodes de gestion les plus modernes en veillant à la formation continue des personnels et des employés, afin de garantir le bon accomplissement des missions assignées et de préserver l’état des équipements modernes dont dispose l’établissement, ainsi que de leur maintenance périodique conformément aux standards du fabriquant », conclut le communiqué du MDN.