Jil Jadid à la rencontre des citoyens

Poursuivant ses sorties de proximité, le parti de Jil Jadid est allé, au troisième jour de la campagne électorale, à la rencontre des citoyens des communes d’Aïn Bessem et Aïn El Hadjar, dans la wilaya de Bouira.

Au niveau de la place publique d’Aïn Bessem et devant une «assistance nombreuse et surtout réceptive»,  le président du parti, Sofiane Djilali, a évoqué les questions en relation directe avec l’amélioration du quotidien des habitants, entre autres, le logement, le pouvoir d’achat, la crise de confiance sans omettre le développement de l’agriculture dans cette région à vocation agricole.
Le porte-parole de la campagne, Habib Brahmia, s’est d’ailleurs félicité du déroulement de la rencontre et de ce contact direct avec les citoyens. «Le débat a été animé dans un esprit positif et constructif et une volonté d’échanger sans pour autant masquer les différences et les mécontentements. Il y a eu des pour et des contre. Tout s’est déroulé dans une ambiance d’un débat public franc», note-t-il.
A Bouira, le président du parti «a mis en exergue ses propositions pour lutter contre le chômage». Il s’agit, entre autres, de privilégier la main-d’œuvre locale dans la réalisation des projets publics avec une formation préalable, la digitalisation de l’Agence nationale de l’emploi, l’adaptation des programmes de formation professionnelle aux besoins de l’économie en impliquant davantage les entreprises dans les centres de formation, la baisse des charges patronales pour favoriser l’entreprise, l’investissement et l’emploi. Dans l’après-midi, le président de Jil Jadid s’est rendu à la wilaya de Bordj Bou-Arréridj. Il a animé une rencontre au niveau de la zone industrielle pour dévoiler et expliquer aux opérateurs et travailleurs son plan de relance économique.
Amokrane H.