Saad Lamjarred encourt 20 ans de réclusion criminelle !

La cour d’appel de Paris a de nouveau renvoyé aux assises le chanteur marocain Saad Lamjarred pour le viol aggravé d’une  jeune femme de 20 ans en 2016, selon une source judiciaire, confirmant une information du Parisien. L’artiste de 35 ans avait initialement été renvoyé en correctionnelle en  avril 2019 par un juge d’instruction ayant décidé de requalifier les faits en « agression sexuelle » et « violences aggravées ».

Mais en janvier 2020, la chambre de l’instruction de la cour d’appel avait infirmé une première fois cette ordonnance, estimant que les faits devaient être qualifiés de viol, un crime passible des assises.
La Cour de cassation avait toutefois invalidé cette décision, pour un défaut de signature du président de la chambre. Ressaisie des faits, la cour d’appel a de nouveau ordonné mardi que Saad Lamjarred soit jugé aux assises pour « viol aggravé », conformément aux  réquisitions du parquet général, selon la source judiciaire. Le chanteur encourt 20 ans de réclusion criminelle.