La formation, un souci pour la tutelle

Le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Mohamed-Ali Boughazi, avait mis l’accent sur l’importance d’améliorer la qualité de la formation dans les activités touristiques pour développer le secteur.

A moult occasions, il avait dernièrement mis en avant l’importance d’améliorer et de promouvoir la formation de qualité dans le domaine touristique, afin de hisser le niveau des prestations et atteindre le professionnalisme à même de véhiculer la destination touristique Algérie par excellence.
Dans le cadre de la préparation au retour sûr et progressif des activités touristiques, le ministère a préparé un programme de formation des ressources humaines à travers notamment l’utilisation de plusieurs configurations par communication visuelle à distance avec de nombreux partenaires au niveau national et international, dont l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), l’Organisation arabe pour le tourisme, indique le Dr Asma Moulay, directrice de la communication et de la coopération au ministère. Cette dernière cite, à titre d’exemple, une série de formations tel le cours de formation virtuelle sur le thème «Investissement optimal des ressources pour se remettre des crises», organisé par l’Organisation arabe du tourisme les 11 et 12 octobre 2020, à travers la technique des conférences visuelles à distance. Aussi, la formation virtuelle pour les cadres du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, ainsi que des représentants des institutions sous tutelle, journalistes et professionnels des médias lors de la première journée de formation du genre a été organisée, le 23 juillet dernier, par le comité régional Afrique de l’OMT sur le thème de la gestion des crises dans le secteur du tourisme, en utilisant la technologie de la conférence visuelle à distance.
Moulay a évoqué aussi l’organisation d’une autre formation virtuelle au profit des fonctionnaires du secteur avec des représentants d’acteurs privés sur la mise en place d’une cellule de crise dans le secteur du tourisme 19 décembre dernier.
Le ministère a également organisé une formation virtuelle sur les «mesures pour limiter la propagation de la Covid-19 dans l’industrie du tourisme et les recommandations et directives» le 25 novembre dernier.
De même, le ministère a pris part, le 7 janvier 2020, à un webinaire régional en direct de l’OMT sur le thème «Bénéficier des technologies innovantes et des solutions numériques pour le secteur du tourisme en Afrique».
Par ailleurs, le ministère du Tourisme, ajoute le Dr Moulay, a initié, le 17 mai dernier, le mois du tourisme en collaboration avec l’OMT et la gastronomie africaine. Il s’est articulé sur le talent et l’éducation qui sont deux facteurs favorisant le tourisme gastronomique en Afrique.
S. S.