ANR : Seule l’urne…

Démocratie, souveraineté populaire, hirak…sont autant de points soulevés par Belkacem Sahli devant ses partisans, réunis à Alger.

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a indiqué, ce lundi, lors d’un meeting que la démarche et l’objectif des candidats de son parti sont d’accompagner les citoyens à concrétiser l’un des principaux objectifs du hirak dont la souveraineté populaire. «A l’ANR, on parle de revendication légitime, graduelle, consensuelle et non de revendications singulières», lance-t-il.
Sahli estime que la souveraineté doit être traduite uniquement par l’urne démocratique, transparente et indépendante. « On ne peut pas exercer sa souveraineté à travers la pression de la rue, le chantage politique ou les ingérences qui remettent en cause les institutions de l’Etat», a-t-il fait remarquer, ajoutant que le peuple est seul souverain «A partir de là, personne ne pourra parler au nom du peuple sauf les élus», a-t-il souligné.
Le SG de l’ANR a ensuite rappelé les objectifs stratégiques de la participation de son parti, à savoir «assurer la pérennité des institutions de l’Etat, concrétiser la volonté populaire, contribuer au renouveau institutionnel à travers de nouvelles élections parlementaires et les élections locales d’ici à la fin de l’année, y compris pour le Sénat». Le dernier objectif, selon Sahli, c’est doter l’Algérie d’un Parlement capable de relever les défis, notamment économiques et sociales.
Le SG de l’ANR estime que «l’Algérie doit entamer ce renouveau à travers des mutations politiques et constitutionnelles, et doter l’Algérie d’une nouvelle Constitution consensuelle capable de prendre en charge les revendications légitimes de la rue et du hirak en général».
Samira Sidhoum