Troc frontalier avec le Mali et le Niger :  Gel de l’exportation du sel

L’exportation par les opérateurs économiques du sel de table et brut dans le cadre du commerce de troc avec le Mali et le Niger a été gelée sur décision de la direction du commerce de la wilaya d’Illizi, a appris l’APS auprès de cette instance. Cette décision, qui ne mentionne pas les raisons du gel, intervient pour suspendre l’exportation de ce produit (sel brut et de table) qui avait été inclus dans la nomenclature des marchandises éligibles à l’exportation dans le cadre du troc frontalier avec le Mali et le Niger. Selon le document de la direction du commerce de la wilaya, la décision d’interdiction de l’importation des fruits tropicaux (mangue, ananas, noix de coco, banane, avocat et kiwi) demeure en vigueur afin d’éviter la propagation de maladies et pour la protection de la richesse végétale. Le commerce du troc, opéré avec le Mali et le Niger, concerne les wilayas d’Adrar, Illizi, Tamanrasset et Tindouf.