Agression des enseignantes à Bordj Badji Mokhtar et Biskra : Des avocats ripostent

Suite à l’agression dont ont été victimes des enseignantes dans leur résidence à Bordj Badji Mokhtar et Biskra, l’avocate et chercheur en droit de l’histoire, Fatma-Zohra Benbraham, vient de créer avec un ensemble d’avocats une instance de défense et de lutte contre le harcèlement sur le lieu de travail.

«Face à l’agression des enseignantes à Bordj Badji Mokhtar et Biskra, nous prenons en charge juridiquement ces affaires», nous a-t-elle déclaré à Alger. Une première réunion a eu lieu samedi dernier dans laquelle les objectifs et les missions de l’instance ont été définis. Faisant part de sa profonde consternation, MeBenbraham affirme que «tant que la femme est violentée, agressée, violée et harcelée moralement sur son lieu de travail, cela démontre clairement qu’elle n’a pas encore acquis tous ses droits». Par ailleurs, Benbraham confie qu’un texte sera bientôt présenté et souhaite qu’il sera inscrit dans les codes pénal et du travail.
Samira Sidhoum