La candidature de Zetchi validée par le TAS

Le Tribunal arbitral de sport (TAS) de Lausanne (Suisse), a décidé de réintégrer le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheïreddine Zetchi dans la course, en vue des élections du Conseil de la Fédération internationale (Fifa), prévues le 12 mars à Rabat (Maroc), en marge de l’Assemblée générale élective (AGE) de la  Confédération africaine (CAF), a appris l’APS ce vendredi auprès de l’instance fédérale.

La décision fait suite à un recours introduit par la président de la FAF, après le rejet de son dossier de candidature par la Fédération  internationale (Fifa), le 26 janvier dernier, pour avoir omis de signaler deux suspensions antérieures sur le plan national (2016) et continental (2018). Ainsi, Zetchi est de  nouveau candidat pour arracher l’un des deux sièges libérés en fin de mandat de quatre ans par le Tunisien Tarek Bouchamaoui et  l’Egyptien Hani Abo Rida, en compagnie de deux autres candidatures : le Marocain Fawzi Lekdjaâ, et Abo Rida, qui brigue un second mandat. Zetchi (55 ans) ambitionne à travers sa candidature, de devenir la deuxième personnalité sportive algérienne à intégrer le Conseil de la Fifa ; après l’ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua, qui avait été élu  membre du Comité exécutif de l’instance internationale lors de l’Assemblée générale élective de la CAF en février 2011 à Khartoum (Soudan).