JS Kabylie : Lavagne veut des garanties pour prolonger

L’entraîneur français de la JS Kabylie, Denis Lavagne, s’est dit favorable à prolonger son  contrat avec les « Canaris », non sans poser certaines conditions aux dirigeants kabyles.

« Je ne suis pas pressé. Je me suis engagé jusqu’à la fin de la saison. On est venu me relancer fin février pour que je renouvelle mon contrat. Mais  aujourd’hui, il y a encore des points à éclaircir, que ce soit sur le plan financier ou sportif. Le club souhaite-t-il conserver ses joueurs et développer l’équipe ? Il me faudra des garanties. Et si cela s’arrange, pourquoi pas ? », a-t-il indiqué dans un entretien accordé mercredi à France Football.
Lavagne avait rejoint le banc de la JSK en janvier dernier, en remplacement de Youcef Bouzidi, dont le contrat avait été résilié à l’amiable. Sous la coupe de Lavagne, la JSK a validé dimanche son billet pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération africaine (CAF), aux dépens des Tunisiens du CS Sfax (aller : 1-0, retour : 1-1).
Dans le dernier carré, la JSK retrouvera  le club camerounais de Coton Sport, qu’elle avait battu lors des deux manches à la phase de poules (1-0  à Tizi-Ouzou, 2-1 à Garoua).
« Ils seront très revanchards après les deux défaites infligées en poules. Je m’attends à un match aller à Garoua très compliqué. A ce sujet, je me souviens qu’en poule, ils nous avaient avancé l’heure du match, de 16 heures à 14 heures. Il faisait plus de 40 degrés ! », a-t-il souligné. Lavagne, passé notamment par le CS Constantine (2018-2019), n’a pas tari d’éloges sur ses joueurs.
« J’ai un groupe de joueurs avec une grosse volonté, beaucoup de solidarité, qui leur permet d’aller chercher des résultats. On développe de  temps en temps du jeu, on est solides défensivement. En revanche, on a du mal à concrétiser devant ».
Enfin, le coach kabyle a appréhendé le calendrier auquel sera soumise son équipe, qui joue sur les trois fronts. « Il nous reste 17 matches à disputer sur la scène nationale et la CAF souhaite que les championnats se finissent le 30 juin au plus tard ! On a aussi un quart de finale de Coupe de la Ligue et deux matches de Coupe d’Afrique. La JSK joue sur trois tableaux et a, a minima, vingt matches en  un mois de demi… C’est impossible à tenir ! Régulièrement, j’ai fait tourner cette saison et on a laissé filer pas mal de points. Parce que jouer tous les trois jours, c’est compliqué », a-t-il conclu.