Articles et fournitures scolaires : Attention à la contrefaçon !

C’est connu. A la veille de chaque rentrée scolaire, les prix des articles et fournitures scolaires font l’objet d’une hausse considérable, nécessitant tout un budget.

Pour cette raison, l’Association de protection et d’orientation des consommateurs et de l’environnement (Apoce) recommande aux parents de les acheter le plus tôt possible, quand les prix sont plus abordables. Mais avant cela, il faut dresser la liste des affaires à acheter en ne concentrant que sur l’essentiel. «Ils peuvent utiliser d’anciennes fournitures qui sont en bon état, des stylos, des crayons de couleurs, les règles…et alléger ainsi les charges financières», conseille l’Apoce. Par ailleurs, avant de les acheter, il vaut mieux visiter plusieurs magasins, pour comparer les prix, et ne pas se précipiter. «Les parents ne doivent pas agir dans la précipitation et prendre leur temps pour acquérir les articles scolaires les moins chers possibles. Il est essentiel de se concentrer surtout sur la qualité sans pour autant chercher la marque. Le plus important, c’est que ces articles soient assez solides pour tenir une année au moins», souligne-t-elle. Pour garantir, justement, la qualité, il faut éviter d’acheter les articles scolaires dans le marché informel, même si leurs prix sont moins chers. Car ces articles sont généralement issus de la contrefaçon et peuvent représenter un risque pour la santé des enfants vu qu’il n’y a aucune traçabilité de ces produits ni informations sur les matières utilisées. «Les articles certifiés sont, certes, plus chers, mais sont garantis. Il vaut mieux donc les acquérir dans des magasins agréés et contrôlés», explique cette association.
Pour les enfants qui vont rejoindre les bancs de l’école pour la première fois, l’association recommande aux parents de leur réserver un traitement de faveur en choisissant des articles dans leurs couleurs préférées. «Il ne sera pas facile de détacher les enfants de leurs jouets quotidiens. Mais si les articles scolaires sont choisis dans leurs couleurs favorites, ils vont les considérer comme leurs nouveaux «joujoux» et cela les motivera à aller à l’école», conclut-elle.
Farida Belkhiri